Jésus Revient !

Jésus vous guide dans le musée à travers ses différentes facettes

Scénario utilisateur

Le visiteur arrive face à un autel où est posée une tablette sur laquelle est installé un chatbot ou se connecte sur museomix.ch/jesus. En quelques questions, le visiteur découvre la facette de Jésus qui lui correspond le plus : activiste, comme le Jésus qui chasse les Marchands du Temple ; bling-bling, comme le Jésus qui couronne Marie ; friendly, comme le Jésus qui a apôtres et fidèles. À chaque Jésus correspondent des œuvres des collections du musée.

Pour ce prototype, la réponse donnée à la dernière question détermine le profil de Jésus de l’utilisateur. L’utilisateur explore alors cette facette à travers plusieurs tableaux (3 par profil) qui y font écho dans différentes salles, guidé avec humour par Jésus lui-même à travers le chatbot. Devant chaque œuvre, le visiteur répond à des questions qui le font avancer dans son parcours.

À la fin de sa piste, le visiteur a le choix entre commencer un autre profil ou revenir au point de départ pour recevoir un badge à l’effigie d’un Jésus d’aujourd’hui (une relique contemporaine, aussi appelée badge).

Intentions & Processes

Le Palais des Beaux-Arts de Lille contient énormément d’œuvres d’art religieux, et notamment des représentations de différents moments de la vie du Christ. Autour du thème imposé “Jésus Revient”, nous avons longtemps réfléchi à notre thème, à la religion, aux sens des rites, à l’aspect sensoriel, à l’image de Jésus dans la culture, à la foi, aux symboles messianiques… Finalement, nous avons choisi de nous concentrer sur la figure emblématique de Jésus et sur ce qu’il pourrait être aujourd’hui.

Nous avons décliné le personnage de Jésus en trois profils contemporains : activiste, bling-bling et friendly afin que les visiteurs jeunes ou qui ne sont pas spontanément attirés par l’art religieux voient .

Jésus activiste est anticapitaliste (comme Jésus face aux marchands du temple), opposant politique (comme le Christ torturé du Christ à la colonne), actif dans le domaine humanitaire (comme le Christ qui distribue les fruits de la pêche miraculeuse). Il se rapproche de l’image qu’a le grand public de Che Guevara ou d’un zadiste. Jésus bling-bling est un enfant gâté (couvert de cadeaux par les rois mages), clientéliste (qui couronne la vierge avec Dieu) et avide de profiter d’idées qui prolongent la vie humaine, comme le transhumanisme, la cryogénisation, qui font écho à la résurrection du Christ.

Après avoir réfléchi aux façons dont Jésus pourrait guider les visiteurs à travers sa propre histoire, nous avons pensé à un moyen ancré dans le 21e siècle, le chatbot. Jésus crée par le ton et les références contemporaines un lien de proximité avec le visiteur, ce qui permet de l’engager et de lui faire explorer les œuvres qui représentent des étapes de sa vie (et de sa mort).

Nous avons créé des parcours dans le musée autour des différentes facettes de Jésus, chaque parcours revenant au point de départ, où le visiteur reçoit un petit badge matérialisant un profil de Jésus. Nous voulions au départ créer un photocall sur fond vert où le visiteur pourrait se prendre en photo avec Jésus à la fin de son parcours, mais le temps a manqué ! Mais nous avons réussi à intégrer le chatbot à une page accessible à tous sur smartphone plutôt qu’uniquement à des personnes/devices qui ont des comptes Facebook developer et sont intégrées comme utilisateurs test du chatbot.

Après le crashtest, nous avons réfléchi aux points suivants, soulevés par l’équipe Museomix et l’équipe du musée :

  • Comment faire pour éviter le vol de la tablette ? En la fixant au socle et en intégrant le chatbot à un site pour que les visiteurs puissent profiter pleinement du parcours sur leur smartphone.
  • Comment faire pour que les visiteurs restent sur la page ? En bridant la tablette avec un navigateur dédié.
  • Comment rendre l’image de Jésus plus visible sur l’écran ? En la plaçant en fond de la page du chatbot

Outils et techniques

Outil de code du chatbot et d’affichage dans une page web : Recast.ai

Pour le prototype : une tablette connectée au wifi, avec Kiosk Browser Lockdown pour empêcher le visiteur de visiter d’autres sites
Prérequis pour un usage sur le smartphone du visiteur : navigateur web

Images et badges édités sur Photoshop, panneaux sur Illustrator

Sources : Cartels du musée, fichiers HD de la photothèque du musée

Pour l’autel et le tryptique : planches de bois découpées et visées, peintes en doré p

our l’autel et en vert au dos pour des questions esthétiques.

https://museomix.ch/jesus/

Expérience

Pour améliorer le prototype : intégrer le chatbot à Facebook Messenger, ajouter plus d’œuvres aux parcours

Nous n’avions pas prévu qu’en cas d’utilisation d’une tablette, il faudrait la fixer à son socle pour éviter tout risque de disparition.

Beaucoup de visiteurs cherchent à cliquer sur “start” pour démarrer la conversation, alors qu’il faut l’entrer en toutes lettres. Une version plus aboutie intègrerait sûrement un bouton “start” pour simplifier le lancement de l’expérience.

Foire aux questions

L'équipe

 

Anne Lienard : contenus

Andrea Goulet : communication

Alfio-Freddy Bruno : fabrication

Luca Palli : codage

Armande Cernuschi : médiation

Pauline Aghaei : graphisme

David Del Castillo : coach