Interpeller le visiteur en lui faisant composer son propre épitaphe

Intentions & Processes

L’épitaphe d’un Romain est la trace de son passage sur terre. En remplissant un questionnaire court et simple, le visiteur s’affiche au musée. Le « formularium » transforme ses données en les intégrant dans une stèle fictive sous forme d’une épitaphe. La projection de ce texte sur un mur du musée lui permet, par comparaison, de décoder la structure d’une épitaphe, et en particulier de l’épitaphe de Quintus Acceptius Venustus exposée juste à côté. La juxtaposition du passé et du présent questionne le visiteur : Comment nous définissons-nous? Quelle trace laissons-nous?

L'équipe

Sébastien Cursan / Eli Commins / Gregory Tantucci / Clémence Pornon / Lauren Dja / Alina Sorokina / Alexandre Haulotte