Vu d’ici

Les infiltrés s'immiscent dans l'envers du décor et te font vivre une expérience en trois dimensions. À travers les yeux de l'ours ou de la blatte, te glisser dans la tête de ceux qui sont de l'autre côté de la vitrine !

Ce protype permet de reveler au visiteur l'equilibre que le musée doit trouver pour conserver des specimens naturalisés et des specimens vivants.

Le prototype est composé de deux casques que le visiteur peut utiliser, dedans il pourra expérimenter les visions (à travers le dispositif google cardboard), d’un côté l’ours naturalisé qui explique son quotidien : traitements de conservation préventive, la vie du musée la nuit, les visiteurs qui le regardent, etc. et de l’autre côté une blatte et son quotidien : la vie dans son terrarium, les soins qui lui sont accordés, etc.

 

 

Par cette confrontation le visiteur comprendra qu’il n’est  pas toujours facile de trouver l’équilibre.Les méthodes de conservation entre le naturalisé et le vivant s’opposent.

Lunettes google cardboard

Socle en bois (porte manteau)

Carton (masques)

Découpe de vinil (signalétique)

Ambre LANGLOIS – Graphiste

Mélissa MARIN – Médiation

Andrea VÁZQUEZ – Communication

Hans BODART – Contenu

Cécile DERUY – Fabrication

Joelle RAMBOERT – Facilitatrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8ea852b5d2e86d03cb6ac663e95dfde1&&&&&&&&&&&&