Splendeur ou misère des courtisanes

PEOPLE MAKE MUSEUMS

Une expérience immersive et sensible à partir de l’univers évocateur de Valtesse de la Bigne, courtisane du XIXe siècle
  • Peut-on articuler des dispositifs muséographiques ou des espaces du musée avec les réseaux sociaux ?
  • Comment raconter des histoires ou s’appuyer sur des personnages pour créer un autre rapport aux collections ?
  • Les personnages comme « Valtesse de la Bigne » ne sont-ils pas de meilleurs vecteurs de communication voire des marques potentielles du musée ? (CF le tampon : « cet objet n’a pas appartenu à Valtesse de la Bigne »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

effc536c4d164cdfdf4f63b7b30d9ab5KKKKKKKKKKK