Portrait réservé

À chaque visiteur, une image d'archive qui lui correspond

Une photographie du visiteur permet de révéler un portrait d'archive et de questionner la notion de domaine public. Essayez pour voir!
  1. Le visiteur parcourt la galerie des portraits de Geneviève Cadieux et arrive au dispositif
  2. Il est invité à se placer devant le cadre et à appuyer sur un bouton. Un message lui annonce que son portrait va etre analysé et comparé à la base de données des archives
  3. Sa photo est scannée
  4. Soit l’oeuvre qui lui correspond appartient au domaine public et apparait devant lui / soit l’oeuvre qui lui correspond n’est pas libre de droit. Il est invité à repasser 50 ans après la mort de l’artiste.

Deux inspirations: le mur du « salon académique » et l’idée d’avoir 8000 œuvres sous nos pieds.

Les limites d’accessibilité à la base de données du musée ont complètement orienté notre propos. En révélant certaines images et en en cachant d’autres, nous souhaitons questionner les notions de domaine public.

Machines ou technologie(s) utilisées
Ecran LCD, webcam, Arduino avec bouton poussoir.
Principe de fonctionnement
En appuyant sur le bouton l’utilisateur déclenche la caméra. Elle le prend en photo. La photo est scannée et analysée pour être comparée à la base de donnée des archives du Musée dArt Contemporain de Montréal.
Fabrication
  • Liste des matériaux, outillages
Cabine en contre-plaqué (stucture auto-portante), cadre ornemental en contre-plaqué.

Aliénor Fernandez,
Duc C. Nguyen,
Frédérique Corson,
Laura Symul,
Véronique Boisvert,
Claire Paillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *