Parapluix

Parapluie sonore géolocalisé à visée immersive.

Parapluix, c'est un parapluie sonore géolocalisé qui guide le visiteur à travers les zones de fouille. Il s'agit d'un dispositif immersif diffusant à la fois des sons d'ambiances pour reconstituer l'époque antique et une aventure sonore qui entraîne le visiteur dans une enquête à travers le temps.

Parapluix se présente comme une machine sonore à voyager dans le temps. Guidé par lui, le visiteur devra résoudre une enquête en retournant dans le passé, grâce à la diffusion d’une ambiance sonore immersive.

1/ Le visiteur arrive au musée. Il est accueilli par de charmants encadrants en costumes de l’Antiquité. Ils lui expliquent qu’une personne, Julia, est restée coincée dans le temps, et qu’il doit remonter le temps pour la secourir. Pour ça, un parapluie à voyager dans le temps le guidera. Il lui remet ensuite un ordre de mission avec les instructions, le parapluie sonore, et une carte d’époque des lieux.

2/ On l’emmène à la première balise de géolocalisation, où le parapluie s’active : krshsshhhhhh, le voilà parti dans le temps ! Le parapluie se présente, et lui donne les premières indications de direction. « Allez, en route ! » Notre héros a 30 minutes pour sauver son collègue. Des led intégrées au parapluie lui précisent la direction à suivre.

3/ Sur le chemin, le visiteur est plongé dans l’ambiance sonore de l’Antiquité. Les pas des chevaux résonnent, et une boulangère vitupère.

4/ Le visiteur arrive continue son chemin. Soudain, ce cher parapluie intervient. « Par là, j’ai entendu quelque chose qui pourrait t’aider ! » C’est un ferronnier qui donne la première indication. Julia a été emmenée par des gardes en direction de la maison du péristyle ! (Deuxième site de fouilles.)

5/ Et hop, c’est reparti pour une petite déambulation antique, au secours de Julia. En direction de la maison du péristyle, le visiteur croise la route d’un crieur, de chiens qui aboient, et écoute des explications sur le forum.

6/ Enfin, les pieds de notre voyageur venu du futur foule le sol de la maison du péristyle ! L’objectif est proche. Les habitants de la maison s’étonnent de l’intrusion d’un visiteur si inhabituel. La voix du portier daigne tout de même lui répondre. Les gardes ont emmené Julia vers la salle de la mosaïque. Le cœur au bord des lèvres, notre visiteur se précipite dans la direction des Leds. Leur clignotement leur semble soudain le funeste présage des battements de cœur faiblissants de Julia.

7/ Arrivé dans la salle de la mosaïque, notre héros se fige. Une musique festive a envahi l’espace, des rires résonnent dans l’espace chaleureux de la pièce. Julia lui parle.
« Ah t’es venu me chercher, c’est sympa ! Nan mais tout roule pour moi, la bouffe est hyper bonne ! »
Les habitants des lieux, impressionnés par sa technologie venue du futur, l’ont reconnue comme déesse tutélaire.

8/ La voix de Julia suit le visiteur presque à contrecœur, en grommelant et finissant de mâchouiller les restes de ses libations. Ensemble, ils arrivent dans la salle de l’autel. Titus, le propriétaire des lieux, se met en travers de la trajectoire sonore de nos protagonistes. Il pleure la fuite de sa déesse à grands renforts de cris désespérés.
Histoire d’abréger les adieux, le parapluie décide de revenir dans le présent. »Bon, ça va aller les adieux larmoyants ! »

C’est la fin de l’aventure, et on comprend au passage … l’origine de la statue de la déesse tutélaire retrouvée quelque milliers d’années plus tard dans la salle de la mosaïque ! Merci Julia.

 

L’idée est partie d’un parapluie. En Normandie, rien de plus logique, finalement.
La première base s’est développée autour d’un bon repas, certains avançant l’idée d’un guide parapluie, d’autres d’un jeu de piste-voyage dans le temps en immersion sonore. Des idées hautement compatibles !
Parapluix était né.

Affiner le projet a pris un peu plus de temps, la question du voyage dans le temps supposant de déterminer à quelle époque, combien d’époques … Pour faciliter la compréhension, nous avons finalement opté pour une seule époque : une plongée dans l’Antiquité.

Nous avons construit un scénario pas à pas, tout en élaborant un prototype de parapluie. Les différentes parties du projet se sont élaborées en parallèle, au fil de différentes discussions, essais, tentatives.

Il n’y a pas eu de changements majeurs au cours de l’élaboration du projet. Les évolutions et compromis ont plus eu lieu sur les détails techniques, permettant ainsi d’affiner le projet au fur et à mesure que les contraintes apparaissaient. Les dialogues notamment avec les ingénieux ont permis de résoudre ces problèmes.

Le dimanche, il a fallu écourter quelque peu le processus : la boucle jusqu’à la maison en U a été abandonnée, au profit d’un trajet direct vers la maison au Grand Péristyle. Cela a permis de raccourcir le périple de 10 minutes, et donc de permettre à plus de visiteurs d’essayer le prototype.

 

  • Parapluie
  • Rubans à Led
  • Smartphone équipé d’un GPS
  • Arduino
  • fils électriques
  • batterie
  • Découpeuse laser
  • tube de PVC
  • Mousse isolante
  • Découpeuse vinyle
  • Vinyle
  • Bonne volonté

noemie-fabricante
Noémie Désard : Fabricante. Notre bricoleuse en chef, elle bidouille toutes sortes de choses !

 

jonathan-developpeur
Jonathan Perrinet : Programmeur. Il écrit plein de code incompréhensible, mais ça a l’air de marcher d’une façon ou d’une autre.
emilie-graphiste
Émilie : Graphiste. Logo, charte graphique, théâtre de Playmobil, elle fait tout !
audrey-documentation
Audrey Elbeze : Scientifique. Elle s’occupe de plonger le nez dans plein de documents épais pour nous en ressortir le meilleur !
morgane-communicante
Morgane Olès : Communicante. Elle prend des photos un peu partout et raconte des histoires bizarres sur Twitter.

 

adrien-mediateur
Adrien Guibert : Médiateur. Il fait un peu tout en fait ! Il aide au scénario, colle des papiers, réfléchit, aide partout où il y en a besoin !

 

lucie-facilitatrice
Lucie Chappé : Facilitatrice. Elle nous donne des gâteaux, des bonbons, et nous botte les fesses pour qu’on avance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

02fb3bcad149c1e4b36a6f577773d986HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH