OiseauxMix !

Les oiseaux mutants à l'assaut du Museum

OiseauxMix propose aux visiteurs de créer les oiseaux du futur ! Nous sommes en 2164 et tous les oiseaux exposés dans les vitrines ont disparu de la planète. Heureusement le Museum a gardé les échantillons de ses plus belles espèces. Le visiteur devient alors un scientifique chargé de collecter ces échantillons d’ADN afin de composer son propre spécimen et être exposé dans notre museum virtuel.

Étape 1 : Dans la galerie des oiseaux, le visiteur – scientifique sélectionne trois cartes d’ADN d’un spécimen différent: un bec, des plumes, et une paire de pattes. Ces cartes sont accrochées aux vitrines sur des tubes à essai et contiennent un QR code. Chacune des parties du corps sélectionnées renvoie à une caractéristique : comportement, alimentation, habitat… Les cartes ont une couleur différente en fonction de l’oiseau et une forme différente en fonction de la partie du corps désignée.

IMG_2416

Etape 2 : Une fois les trois cartes choisies, le visiteur se rend au laboratoire. Il positionne les cartes dans la chambre stérile. Sur la tablette, on voit apparaître les trois parties du corps avec les caractéristiques scientifiques associées. Notre scientifique doit alors valider sa création et la projeter sur l’écran en face de lui. Il peut ensuite lui donner un nom, un son et lire son histoire exposée sous forme de fiche technique.

IMG_2421

IMG_2429_2

Etape 3 : Le visiteur enregistre ce nouvel animal dans un musée virtuel où il peut visionner les créations des autres scientifiques. S’il le souhaite, il peut partager son oiseau et se l’envoyer pour garder un souvenir de sa visite.

Au début, nous voulions faire le lien entre les oiseaux et les arbres. Nous les trouvions très beaux ces oiseaux dans leurs vitrines, ils devaient surement avoir des histoires à raconter. Et ces morceaux d’arbres dans l’escalier, à quoi pouvaient-ils bien ressembler déployés de tout leur long ? Arbre + oiseaux, l’équation semblait aller de soi. Et puis nous avons discuté, débattu, puis nous nous sommes éloignés. Y avait-il vraiment un lien ? Ce n’était plus très clair. Ce fut là notre premier problème. Le concept et l’intention ont pris du temps à se dessiner pendant cette première journée.

Après de longues réflexions, nous sommes revenus à nos premiers amours : découper les oiseaux et les transformer en exquis cadavres. Puis on nous a dit : «  Hey les gars, le coup du cadavre exquis, c’est du réchauffé, c’est du déjà vu ! ». Il fallait étoffer le concept. L’idée du parcours ludique a fait son chemin et il nous est apparu important de lier création, expérience de jeu et apprentissage. Comment intéresser les enfants et leurs parents ? Comment leur donner envie de pousser leurs explorations et de s’interroger sur la taille du bec, la forme des pattes et la longueur des plumes ? Nous avons alors essayé de tisser une narration autour du jeu tout en proposant des anecdotes scientifiques.

L’accueil des visiteurs a été plutôt positif. Les enfants ont trouvé ça magique de pouvoir faire leur propre oiseau et de le voir apparaître sur l’écran en face. Certains l’ont même fait plusieurs fois pour pouvoir voir les différentes possibilités. A la fin de la journée, il nous manquait beaucoup de cartes, donc on imagine que les gens ont voulu les garder en souvenir !

De façon générale, les gens ont compris rapidement le concept, et ramenaient des cartes de couleurs différentes. Plusieurs personnes auraient voulu garder le nouvel oiseau, se l’envoyer ou le partager, donc l’idée de créer un musée virtuel avec tous ces nouveaux oiseaux avait du sens, et reste une évolution possible du prototype.

Au sein de l’équipe, nous partagions tous l’envie de s’amuser et de se dépasser. Pas de tension, de cris, de larmes, de crises, juste un bon moment, et une belle rencontre. Bref c’était top !

Elle est où la tête bleue ?

Est-ce que si je mets que des pattes ça fait un mille pattes ?

Il est où l’oiseau ?

De gauche à droite :

Vanessa : Contenus

Pauline : Communication

Laurent : Développement

Cathy : Graphisme

Ludovic : Médiation / Fabricant

Alice : Facilitatrice

Les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

542e02f3909039bdf26a26fe489d4705^^^^^^^^^^^^^^^^