#neverstop

Suivez-nous à la trace et laisser vous enchanter ! N'ayez crainte nos chiens ne mordent pas!

#neverstop love, dog et rock'n roll! #ohmydog75 Découvrez les arts déco en compagnie du meilleur ami de l'homme Wouf wouf

Parcours thématique et multisensoriel #ohmydog75

 

1. Arrivée du visiteur:

 

Distribution d’un leaflet: présentation du projet + plan du parcours à suivre + invitation à instagramer les chiens des collections permanentes (distribution d’un badge  #ohmydog75).

 

2.  Visite:

 

Le visiteur est convié à suivre une signalétique personnalisée  #ohmydog75 (stickers pâtes de chien et chiens en carton) afin qu’il puisse se balader facilement dans le musée et découvrir à son rythme ce parcours surprenant.

 

Œuvre 1: Lévrier et levrette
Le visiteur entre dans la salle, le capteur détecte sa présence–> le haut-parleur s’active immédiatement en diffusant des aboiements de chiens secs et autoritaires visant à surprendre le visiteur. Les lévriers en faïence semblent prendre vie et interpellent le visiteur comme un chien grogne sur un inconnu.

 

—> le visiteur continu son parcours en s’aidant de la signalétique

 

Oeuvre 2: Paravent art déco
Les chiens sur ce paravent semblent tous courir nous souhaitons visuellement donner l’impression aux visiteurs que la course des chiens continuent au delà du paravent par la superposition de nombreux stickers de chiens identiques à ceux du paravent sur les murs de la pièce.

 

Oeuvre 3: Tableau Valtesse de la Bigne
Un chien en peluche se trouve dans la salle mise en évidence; au toucher de la peluche (capteurs intégrés dans la peluche) par le visiteur un faisceau de lumière s’active et projette sur le mur une forme de cœur transpercé par un os. 

 

Oeuvre 4: Le Cabinet des Fables
Le visiteur entre dans la salle, le capteur détecte sa présence–>une fable de la Fontaine se déclenche sur le haut-parleur, cette fable corresponds à l’œuvre qui est peinte sur les boiseries du boudoir.  

 

 

 

 

 

 

Le chien, meilleur ami de l’homme, est omniprésent dans l’histoire de l’art.

 

Nous proposons aux visiteurs de suivre ce fidèle compagnon à la découverte des collections permanentes du musée des Arts décoratifs. C’est bien à une relecture par ce prisme canin, des sculptures, tableaux, objets du quotidien et objets mobilier que nous les  invitons.

 

Chacune des œuvres du parcours recèle une surprise faisant appel à l’un des 5 sens, soulignant la présence de l’animal familier.

 

—> L’objectif principal de ce projet est ainsi de convier les visiteurs à découvrir et intéragir avec les collections permanentes souvent délaissées face à l’événementialisation des expositions temporaires.

 

 

 

 

 

  • Capteurs PIR pour la détection des personnes dans un rayon assez large.

 

  • Arduino comme micro-contrôleur.

 

  • Wave Shield pour la gestion du son sur les Arduinos.

 

  • Textile électronique.

 Une fantastique aventure humaine et un réel enchantement de la création! Nous remercions tout particulièrement Catherine Collin et le musée des Arts Décoratifs de nous avoir laissé une telle liberté créative, croyez-le nous n’oublierons jamais ces 3 jours et je pense que tous les membres de l’équipe Neverstop attendent déjà l’édition 2014 avec impatience!

ATTENTION CHIENS  DANGEREUX:

 

Elodie Myr

 

Sarah Leclerc Le Naour

 

Floriane Borel

 

Zoé Wirgin

 

Marc Lambuti

 

Jean-Pascal Marron

Les commentaires (6)

  1. Pierre [11-11-13]:

    Ce que j’aime par dessus tout dans ce projet (car il a bien d’autres qualités que d’autres commentaires, j’espère, mettront à jour..), c’est comme il a su tenir la technologie « en laisse » 😉
    Super boulot et équipe, à la solidité de roc (à laquelle son nom l’obligeait d’ailleurs)

  2. pierre [13-11-13]:

    Dites Neverstop,
    Un peu de cette ténacité qui vous est coutumière….Le dispositif cet après-midi (12 nov) n’avait pas retrouver sa voix, son toucher …ni son flair ! Faites quelque chose pour les visiteurs qui suivent en confiance vos traces

    P

    • marron [13-11-13]:

      bonjour Pierre… difficile de faire quoi que ce soit de là où je suis… c’est à dire à Nîmes avec mes obligations professionnelles qui ont repris leur cours…. c’est Marc Lambuti qui a géré l’aspect technique du projet s’il y a des questions. est-ce que les support technique Museomix peut faire quelque-chose ? tiens moi au courant…

  3. jean-pascal marron [14-11-13]:

    bonjour Pierre,
    difficile de faire quoi que ce soit d’où je suis, c’est à dire à Nîmes où j’ai repris mes obligations professionnelles…
    le référent technique de notre équipe était Marc Lambuti, s’il y a des questions. est-ce que le support technique museomix peut faire quelque-chose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4034c14a5b3e828c81e3239aaba913945555555555555555555