L’enfer

Et la CENSURE en 2013?

La censure d’hier et d’aujourd’hui! Dans l’exposition Le temps des Québécois, le Musée vous ouvre les portes de l’ENFER : la chambre ou les livres mis à l’index par le pouvoir religieux étaient enfermés. Nous vous proposons de les découvrir, avant qu'ils ne soient censuré de nouveau. Car de tous temps, la censure s’est infiltrée dans la littérature, le cinéma, les journaux, la musique et même les …musées. Accéder à l’INTERDIT du 8 au 15 novembre 2013!

Notre expérience prend source au sein de l’exposition «Au temps des québécois», où l’on a accès à trois livres censurés, mis à l’index, jusqu’à une  époque très récente. Notre projet se nomme «l’enfer», l’enfer étant le nom donné à l’endroit où l’on enfermait les livres mis à l’Index,  dont les livres coquins et érotiques…d’ou le nom de notre équipe «Sexe à l’Index».

Le visiteur, est invité à choisir un ouvrage parmi la collection des 600 livres mis à l’Index du musée. Puis à s’isoler dans l’enfer, un espace clos sombre, pour sa lecture. Le livre va peu à peu être censuré…

Déroulement –»

  1. Le visiteur se présente devant l’enfer (espace fermé, sombre, alcôve)
  2. Sur un iPad posé sur un lutrin, il sélectionne un livre (parmi 600 possibilités)
  3. Il entre dans l’enfer, et voit un livre ouvert aux pages vierges, posé sur une table.
  4. Un projecteur fixé au plafond, envoie l’image du livre sélectionné, sur les pages vierges.Une kinek analyse les mouvements du visiteur et change les projections à leur rythme. Elle projette une page différente lorsque le visiteur tourne les pages du livre. Une trame sonore narrative accompagne le tout : des extraits du livre avec une musique.
  5. Au bout d’une vingtaine de secondes, le texte est peu à peu censuré, caviardé, et au final la page devient noire. La trame sonore est aussi progressivement censurée. La voix de la censure retentit : «toi ! Ce que tu lis est interdit !» Son d’une porte de prison qui se referme.
  6. Projection d’une phrase : «Et en 2013, la censure?»
  7. On projette une série d’articles actuels sur la censure canadienne, qui déborde du livre et s’étale sur la table, en un crescendo de plus en plus rapide. Un son de machine de presse se fait entendre. SILENCE + NOIR
  8. Fin de l’expérience.

 

La sélection

 

 

No stress

Les livres mis à l’index…

Le sujet qui rassemblait tous les participants : la censure.

La problématique : la mise en valeur de livres anciens et de leur CONTENU.

Nous avons fait de longues séances de remue-méninges, élaboré plusieurs choses…. puis chacun a fait part d’une idée précise. On a ensuite discuté, mixé et remixé les différentes idées. Après la première rencontre avec les sages, plusieurs éléments ont été remis en question. On a brassé les choses, refait le projet (et un peu le monde), changé du tout au tout … pour revenir à notre idée initiale. On s’est éparpillés, puis recentrés. On a fait des recherches de contenu.. qu’on n’a pas utilisé, on a fait imprimer des vinyles.. qu’on n’a pas installé, on a acheté de la bière… qu’on a bu!

Nous nous sommes fait un horaire, avec des tâches et livrables pour chacun :  bref, on à muséomixé !

 

No stress

No stress

La censure...toujours active !

La censure…toujours active !

 

Un espace sombre et clos

Un rideau

Un iPad mini

Un projecteur Panasonic PT-D4000U

Un Mac mini

Deux hauts parleurs

Un ampli

Deux kinect

Une table et une chaise

Deux leka, rouge

Une banque de sons et bruitages

Musique classique et contemporaine

Des livres érotiques anciens

Des articles de presse

Photos de livres anciens

Un studio d’enregistrement

Une découpeuse laser

Des extraits sonores

Du code (secret)

Des pastilles pour la gorge

6 Macbook pro ( 3 de 15 pouces, 2 de 13, et un 17)

1 Dell

Un livre vierge et…

beaucoup de travail, des litres café, quelques dizaines de viennoiseries et beaucoup, beaucoup de chocolats…

 

Très narcissiquement nous devons avouer que nous sommes TRÉS fier de déclarer notre prototype entièrement fonctionnel.

Nos points forts:

Une idée forte, une ligne directrice constante, un message clair, simple et efficace, et une codeuse de feu 🙂

Nos point faibles:

En toute modestie, aucun.

Amélioration du prototype:

Pour l’instant, la séquence de départ est directement contrôlée par la Kinect, idéalement elle devrait être tout d’abord activée par le choix du livre sur le iPad, et seulement ensuite déclenchée par la Kinect. Ce qui permettrai un contrôle plus précis des départs de séquences et un «replay».

 

 

Maia Wright, Stéphane Vakoula, Lydia Bherer-Vidal, Sylvie Thivierge, Louise Bluteau-Marceau, Lucie Bélanger , Marjorie Champagne,

Les commentaires (3)

  1. Maia Wright [12-11-13]:

    Voyez la vidéo!
    http://youtu.be/1GXoINMEE5Y

    (realisée par l’incroyable, l’increvable Marjorie Champagne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

a0f9fdf98c92e28feb1975bb39a7bfbaKKKKKKKKKKKKKKKKKK