La machine à contes

Découvrir les Gens de l'Alpe à travers les contes...

Le projet est de faire redécouvrir aux visiteurs les contes des Alpes à travers une expérience sensible. Le conte permet de compléter l'exposition "Les gens de l'Alpe" en abordant l'imaginaire de ces communautés. Le conte devient un objet d'histoire à part entière, s'inscrivant dans la tradition orale. Via une interface et un dispositif technique, le visiteur peut soit découvrir le plaisir d'être immergé dans l'univers du conte soit devenir lui-même conteur.

Les visiteurs sont invités à s’installer autour d’une table. Un nuage de mots est projeté sur la table.  Il faut être au moins deux pour piloter le système. Les visiteurs doivent choisir un premier mot: un personnage de conte. Lorsqu’ils choisissent leur personnage, la machine leur propose une série de lieux et d’objets qui correspondent au premier mot choisit. La machine « fabrique » alors un conte et le propose aux visiteurs. Le titre d’un conte s’affiche sur la table. Les visiteurs ont le choix d’écouter ou de raconter eux-mêmes le conte. Dans le cas où ils choisissent de le raconter eux-mêmes, un livre virtuel s’affiche à l’écran sur lequel on peut tourner les pages. Une ambiance multi-sensorielle se met en place (sons, images, odeurs, vibrations). Cette ambiance est inspirée du conte qui a été « fabriqué ».  Dans le cas où les visiteurs ont choisi d’écouter l’histoire, une atmosphère apaisante, hypnotisante… permet de mettre le visiteur en condition d’écoute. Le conte dure environ 3 minutes, et il ne peut pas être interrompu tant qu’il n’est pas terminé.

L’idée de départ était de fabriquer une cabane du berger pour écouter des contes et légendes. Puis petit à petit l’idée a évolué vers « une machine à contes… » Notre volonté est de replacer le conte comme objet de transmission d’un imaginaire, celui des Gens de l’Alpe. Cette « machine » prend place au cœur de l’exposition et permet de mettre le visiteur en contact avec quelques histoires des mentalités de cette communauté. Les valeurs de transmission orale et de collectivité sont mises en avant, en écho aux veillées pastorales de l’époque. Il nous a aussi semblé important de proposer aux visiteurs une nouvelle approche du conte au travers d’une expérience atypique. Grâce à une approche interactive et à une mise en scène particulière, le visiteur est à la fois acteur et récepteur de cette histoire orale. Face aux contraintes techniques, l’idée d’une cabane confinée a été abandonnée. Nous avons plutôt choisi de créer un espace de rassemblement, en l’occurrence une table présente dans la salle d’exposition que nous avons habillée. DSCN7701

DSCN7707

Un écran tactile et un dispositif de diffusion de son et d’odeur a été installé sous la table.

Un gros travail technique de codage et de graphisme est entrepris pour rendre la plateforme tactile interactive et ludique. En complément, les fabricants se sont mis à l’œuvre pour donner forme au projet dans l’espace…découpe de bois, caisson, peinture…

DSCN7710

Une recherche documentaire a permis, pour notre premier prototype, la réécriture et l’adaptation du conte Jean de l’Ours, conte populaire des Alpes. Un montage son et image accompagne et enveloppe le conte. Tournage d’images en forêt, recherche de sons (notamment  l’aide de l’open data mis à disposition par le musée), enregistrement du conteur grâce au concours d’un comédien et metteur en scène… Nous avons également cherché à identifier des odeurs pour évoquer l’univers de la forêt (mélange d’huiles essentielles).

Matériel technique et codes:

écran tactile de 22″, framework Museotouch, Python, Kivy.

Ce prototype a été pérennisé par le musée

Anne Mariegiano, Fabrication Pierre Grambert, Graphisme Xavier Gailhot, Médiation Charlotte Joly, Contenus Fabienne Reber, Communication Thomas Martin, Codeur Marie-Christine Bédard, Musée

Les commentaires (6)

  1. Coline Niess [09-11-13]:

    Marie-Christine !!!
    Comment ca va à Grenoble??? ici c est folie MCQ !!
    bizzz
    Coline and gang

    • Marie-Christine Bédard [10-11-13]:

      Allo Coline!! Expérience absolument géniale, accueil chaleureux et équipe super sympa! Je trippe!!

  2. Catherine [10-11-13]:

    Bonjour!

    Coïncidence? L’équipe 7 de Québec travaille aussi sur les contes! 🙂 Ici, il reste encore quelques heures (il n’est que midi) et nous avons encore du travail mais les choses progressent. Il aurait été intéressant d’échanger entre nous et de développer quelque chose interculturel et inter-sites. L’an prochain, peut-être!

    Au plaisir,
    Catherine

  3. Emmanuelle Heidiseck [20-01-15]:

    Quelle belle idée , hasard, jeu et tradition, une belle idée pour faire vivre les contes, pour favoriser l’or alité et l’imagination, j’adore votre idée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *