Ça tisse-factory à Roubaix

À la Manufacture on tisse, mais comment en arrive-t-on là ?

Du mouton au produit fini, Roubaix possède des usines pour chacune de étapes de la production textile. Le projet tisse-factory a pour amibition de connecter la Manufacture avec l’ensemble de ces lieux de fabrication.

A la fin de sa visite, une famille se demande d’où vient le tissu. Attiré par un panel d’images, elle découvre une carte de Roubaix gravée dans une planche de bois. Sur cette dernière, les visiteurs sont invités à appuyer sur six boutons – chacun de ces boutons représentant un bâtiment et une étape de fabrication. L’implication du visiteur par l’action de toucher ou d’appuyer sur ces boutons-bâtiments, déclenche une information historique via un casque audio, et une animation visuelle à travers le prisme holographique situé sur le coté droit.

Le visiteur découvre ainsi à travers ce dispositif un résumé des étapes de production de l’industrie textile et les fonctions de chaque lieu : du mouton au tissu.

Dans un second temps, et par un autre jeu de boutons, le visiteur peut projeter plusieurs cartes qui décrivent l’évolution de la ville et de son implantation industrielle. Ainsi ce dernier associe chacun des lieux à une fonction passée et une fonction actuelle.
Lorsque l’œuvre n’est pas activée, défilent sur la carte une collection d’images d’archives présentant les activités de la filière.

Du mouton au tissu : découvrez l’aventure industrielle de Roubaix !

Au travers d’un dispositif complet conçu autour d’une carte de la ville, détricotez l’histoire du textile. Ancrée dans la région Nord-Pas-De-Calais depuis des siècles, Roubaix a été et est aujourd’hui encore une des vitrines de la filière textile. Il vous faut retrouvez le fil de l’histoire : savoir d’où viennent les matières premières, comment elles sont transformées ainsi que leur parcours jusqu’au tissage… Avec tisse-factory point de départ de votre voyage spatio-temporel, embarquez à bord de notre navette à remonter le temps.

 

Lorsque l’œuvre n’est pas activée, un vidéo projecteur placé dans le faux plafond de l’installation fait défiler plusieurs photographies d’archives sur la carte principale.

Lorsque le visiteur s’approche du dispositif, il déclenche, à l’aide de boutons 3D matérialisés sous la forme de bâtiments emblématiques de de la ville placés sur la carte, une série d’informations. Le contenu audio et visuel est délivré par le prisme holographique situé à droite de la carte.

De la même façon, un second jeu de boutons placés en bas de la carte, permet de faire apparaître sur cette dernière et via le vidéoprojecteur, plusieurs cartes présentant l’évolution de la ville.

CAHIER DE LABORATOIRE
JOUR 1Après avoir échangé avec l’équipe du musée, les Industructibles ont choisi de retracer le parcours des matières premières. Initialement interactive et surtout participative, l’idée de départ était celle d’une carte que chacun pouvait enrichir : un work in progress sur l’histoire de l’industrie textile. La journée fut pleine d’émotions et d’échanges les uns avec les autres mais après une première restitution du projet aux autres équipes, les Industructibles ont senti qu’il fallait spécifier le projet, se concentrer sur l’essentiel et sur un scénario précis. Les échanges ont donc repris de plus belle, jusqu’à l’arrivée d’un concept qui séduisit l’ensemble du groupe. NUIT 1Sentant que le projet ne collait que partiellement, les esprits se sont échauffés au cours de la soirée, pour d’une part, rattraper le retard accumulé, et d’autre part, s’investir de façon importante.
JOUR 2Comme le dit l’adage, la nuit porte conseille et finalement à l’aube du deuxième jour, l’ensemble du groupe a réalisé ne pas être pleinement satisfait du projet mis en place. Deuxième session d’échanges, cette fois-ci en voyant le temps avancer ! Sans pour autant changer de point de vue ou de but, les Industructibles, se sont tournés vers une carte qui retrace les évolutions de la ville de Roubaix ainsi que les différentes étapes de la production textile. Lors de cette journée, et une fois l’ensemble des membres de l’équipe satisfaits du projet, ces derniers ont pu avancer de façon concrète : fabrication de l’armature en bois et de la carte, imprimante 3D pour les boutons, outils de communication, dessins pour le prisme holographique…NUIT 2La deuxième nuit fut plus courte en terme de sommeil, mais tout aussi excitante, si ce n’est plus. Elle a été l’occasion de réaliser plusieurs tests pour le prisme holographique et de définir le diaporama de photographies.
JOUR 3Dernière journée pour notre équipe de choc, les derniers préparatifs sont en marche. C’est l’occasion de faire le point sur l’ensemble du projet, de finaliser le contenu : visualisation 3D, diaporama de photographies d’archives, mais aussi de mettre au point notre discours.

 

[Inspirations et sources du projet]

L’équipe du musée, et plus particulièrement les personnes en charge des publics, nous ont permis de nous concentrer sur les problématiques des publics. Il existe d’ores et déjà de nombreux dispositifs de médiation de qualité au sein de la Manufacure de Roubaix. Cependant, certains visiteurs restent sur leur faim : ils leur manquent certaines clefs pour comprendre l’ensemble du processus de fabrication liée à l’industrie textile. De ce constat, les Industructibles ont décidé de créer un dispositif qui donne à l’usager toutes les clefs pour comprendre l’industrie textile.

Compétences nécessaires à la réalisation du prototype :

Construction.

Graphisme.

Développement numérique.

Couture.

Dessins.

Vidéo et photographie.

Collecte d’informations.

Création de contenus.

 

Matériels :

Bois.
Imprimante 3D.

 

Technologies :

Autocad.

Illustrator.

In Design.

Animation.

Photoshop.

Microsoft Office.

Stan

Stanislas Bah Chuzeville

Fabricant

marine rocher

Marine Rochet

Expertise des contenus

adrianne Ch

Adrianne Charreyre

Graphisme

laurent atlan

Laurent Atlan

Communication

jeremy mathon

Jérémy Mathon

Code

Irene G copie

Irène Gillardot

Coach

Caroline Naillet

Caroline Naillet

Médiation et Interaction des Usages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

c937e653289c8edb8a363c28b1c6348b(((((((((((((((((((((