Blablamix

Du blabla dans les musées !

Créons des zones de blabla dans le musée pour permettre au visiteur de découvrir les œuvres tout en s’exprimant de manière ludique. Le visiteur prend alors la parole à travers la sculpture de Marc-Aurèle, archétype de l’orateur. Sa parole ne s’entend pas mais s’affiche comme texte dans une bulle.
001

Croquis d’intention de la « Blabla Zone » in situ

Attiré par le dispositif , le visiteur entre dans la zone de blabla, signalée par des inscriptions au sol, il lit les consignes d’utilisation sur le cartel et comprend la marche à suivre :

cartel

 

Le projet découle d’une frustration constatée auprès des visiteurs : une envie, un besoin de s’exprimer, trop souvent réprimés. Ceci se traduit parfois par de réactions extrêmes, à l’instar du graffiti sur La Liberté guidant le peuple. Ainsi, l’objectif premier est de leur donner la parole à travers une oeuvre des collections, la sculpture de Marc Aurèle. Pourquoi lui ? Tout d’abord, cette statue de l’empereur incarne l’orateur et répond donc à notre thématique du « blabla ». De plus, la parole du visiteur gagne en légitimité et en portée, d’autant plus grande via une diffusion surprise (haha !!) et l’utilisation de Twitter, plateforme représentative de la mutation de notre société dans laquelle le langage écrit s’est grandement oralisée. Exemple typique : le tweet.

–        Stickers signalétiques au sol

–        Socle en bois sur lequel repose le pupitre et le microphone flexible et customisé par une impression 3D

Prototypage du micro d’Elvis 😉

–        Dispositif d’enregistrement, de reconnaissance vocale

–        Programmation par NodeJS

–       Vidéoprojecteur

–       Ordinateur portable

Au court du crash test, le dispositif a su interpeller le public et l’a fait sourire. Le projet crée la surprise et apparaît comme un élément perturbateur dans le musée.

A suivre…

Quelles sont les traces conservées ?

Les paroles des visiteurs sont stockées dans une base de donnée et régulièrement rediffusées sur l’écran jouxtant la statue.

La blablateam est constituée de six museomixeurs provenant d’horizons différents, des spécialistes du numérique aux connaisseurs des musées. Nous nous appelons Jules, Noémie, Ludivine, Stéphane, Maxime et Leila. Sans oublier l’aide de nos chers facilitateurs Eric et Frédéric, sans qui cette aventure aurait vite tourné au cauchemar !

Les commentaires (3)

  1. Masse [11-11-13]:

    Commentaire de Zéphyr 13 ans
    « Passe moi mon rasoir ? »
    « Votez Zéphyr »

    Commentaire de Zélia 7 ans
    « Toutes les femmes sont belles »

    Très belle idée pour inviter les enfants à nouer une relation avec une œuvre. Les adultes ont aussi des idées mais plus de retenue, mais le concept fonctionne quand même, il se dise simplement la « blabla phrase » secrètement.

    • Ludivine, muséomixeuse [11-11-13]:

      Merci pour ce retour !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

196377fbb8e94d59240f1f9341222fe3lllllllll