Actualités

@Léman

FABRICATION/COGITATION

Margaux Rosset

Margaux Rosset

Un deuxième jour plein de promesses: le soleil est déjà haut et les muséomixeurs sont impatients de faire rayonner la salle du Musée d’art et d’histoire (MAH) avec leurs prototypes. Le menu du jour est chargé : passer des idées de génies à l’action, ou mieux à la fabrication. C’est parti ! Les muséomixeurs s’apprêtent à rédiger la liste des courses pour leur bricolage mécanique, mais pas seulement. En effet le magasin et les salles de production regorgent d’articles techno à l’avant-garde : 3 imprimantes 3D, 1 découpe laser, 1 découpe vinyle, 2 écrans tactiles. Les techniciens et les bricoleurs de toute sorte, ravis, sont aux petits soins avec les muséomixeurs et leurs projets, quitte, parfois, à leur ramener les pieds sur terre. On n’a qu’un jour et demi pour fabriquer, installer et mettre en scène les prototypes !

Christelle Fritz

Christelle Fritz

Les doigts frétillent sur les claviers, les machines vrombissent, la fabrication des prototypes est en route ! Les murs-tableaux des différents groupes se remplissent de notes serrées, de schémas, de photos d’oeuvres scotchées, comme autant de sources d’inspiration et de réflexion. D’autres photos, soigneusement étalées, recouvrent plus loin une table de deux mètres. Objets de toutes les attentions, les imprimantes 3D attirent les curieux ! Couche par couche, fil par fil, elles assemblent minutieusement des objets insolites en dégageant une odeur de plastique chauffé. Parmi eux, un mini squelette transparent de dinosaure prêt à être assemblé. Non loin de là, un bonhomme playmobil, prisonnier d’un instrument aux allures futuristes, se fait tirer le portrait. Et nos muséomixeurs ? Affairés aux quatre coins de la salle, ils s’attèlent à la fabrication, écrivent nerveusement, échangent des discussions pressées, le visage sérieux. Le stress serait-il en train de monter ?

Margaux Rosset

Margaux Rosset

Pendant ce temps, les visiteurs défilent à un rythme ininterrompu. Déjà 4 groupes et toutes les visites de la journée affichent complet. Après une rapide présentation du musée et du concept de Museomix, les visiteurs sont invités à se mettre dans la peau d’un muséomixeur : visiter une des salles du musée et choisir une œuvre qui leur plaît : ils peuvent ensuite expliquer leur choix ainsi que ce qui leur plairait pour « améliorer » le message transmis par l’œuvre. La visite se termine par une visite de la salle où s’affairent les muséomixeurs. Loyse, médiatrice au MAH, s’écroule épuisée dans un transat. Ça va ? « C’est crevant, mais ça se passe à merveille. Les visiteurs ressentent vraiment l’énergie de l’événement, certains sont tout excités, ils regrettent de ne pas s’être inscrits »

Non loin de là, le groupe 2 muséomixe à fond les manettes ! Ils ont mis les mains dans le cambouis, ou mieux dans le bois : ils sont en train de construire un cube où le visiteur pourra s’allonger pour… être submergé par une cascade de lumière d’une couleur choisie auparavant. L’immersion sera possible grâce à 12 mètres de câbles de LED. En même temps, le visiteur sera muni d’un cardboard 3D (pour les novices: un carton opportunément plié qui, grâce à des lunettes reliées à une application smarthphone, deviendra un masque de réalité virtuelle). Ainsi le visiteur pourra expérimenter une visite sensorielle de plusieurs œuvres du MAH où la couleur choisie auparavant domine, et les voir projetées sur les murs ou le plafond. Le dilemme : combien de temps le visiteur pourra profiter de cette douche colorée ?

Margaux Rosset

Margaux Rosset

Adrien Coffinet
Lucie Cauwet
Lia Antico
Béatrice Pellegrini

7141bf7b4c2fd2e873bb1fb635356fa6aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa