Actualités

@Rhône-Alpes

Et le vainqueur est…

WEB_CHEMIN_14471_1310041153 (1)

Le grand gagnant cette année est le musée Dauphinois de Grenoble !

 

Toute la communauté est ravie de cette candidature motivée. L’équipe muséale est prête à tout pour vivre l’aventure Museomix au maximum. C’est certain, ils seront aux petits soins pour VOUS, futur museomixeur Rhône-alpins !

Vous pourrez vous appuyer sur un réseau de partenaires d’excellence : de la Casemate en passant par l’atelier Art Science, l’Ensci, Minatec Idea’s lab et les universités locales !

Une belle dynamique grenobloise vous attend. Alors suivez de près notre page facebook, et les infos sur le site de Museomix, pour ne pas manquer l’appel à candidature du 1er juin.

 

En attendant d’autres RDV vous attendent :

  • le  15 mai à 18h30 : apéromix spécial présentation du musée dauphinois aux muséomixeurs à Lyon (lieu exact communiqué prochainement),
  • le 29 mai à 18h30 : l’apéromix se déplace à Grenoble pour faire connaître Museomix aux Isérois, le musée dauphinois présentera à nouveau sa candidature (lieu exact communiqué prochainement),

 

Et pour conclure avec enthousiasme cette annonce je vous laisse lire ce mot de Jean Guibal, directeur du musée Dauphinois :

« Le Musée dauphinois candidat !

 Cultivant sa singularité dans un paysage patrimonial riche et dense, le Musée dauphinois est une institution qui a toujours fondé sa mission sur le partage avec les publics les plus divers. Depuis les expériences du « muséo-tente » dans les années 1980 jusqu’à la mise en place d’une politique patrimoniale globale sous l’égide du Conseil général de l’Isère ou à la confrontation avec la création contemporaine, les plus diverses procédures de médiation en direction du public ont été tentées.

Le recours aux nouvelles technologies est lui aussi ancien, amorcé avec le premier vidéodisque analogique à la fin des années 1980, ou la mise en place de l’un des premiers sites Internet de musées en 1997. Comme avec le recours quasi-systématique au patrimoine sonore et à l’image animée dans les expositions.

Mais c’est surtout dans sa politique culturelle que le Musée dauphinois trouve son originalité. Et notamment dans l’éclairage qu’il donne sur des thèmes peu investis par les institutions patrimoniales (le patrimoine industriel, la mémoire ouvrière, les cultures immigrées, etc.) et par le regard, toujours fondé sur les hommes et femmes qui ont fait ce patrimoine, plutôt que sur les objets et documents qui nous sont parvenus.

C’est donc dans l’enthousiasme que l’équipe du Musée présente sa candidature pour l’expérience MUSEOMIX 2013. »