MIX’OS

Une vitrine qui se fond parmi celles du muséum invite le spectateur à transgresser les règles en lui permettant de manipuler le contenu de cette vitrine comme il le souhaite.

Scénario utilisateur

Chacun d’entre nous, quand il entre dans un musée, ressent au moins une fois le besoin de toucher les éléments des expositions. Le Musée d’Histoire Naturelle de Lille est endroit de tentation particulièrement fort : tant de textures, d’objets curieux inconnus…

Les Sales G’Os ont introduit pour vous une vitrine spécialement faite pour l’enfant terrible qui est en vous.

Une vitrine presque similaire à celle du muséum vous invite à transgresser les règles en vous permettant de manipuler le contenu de cette vitrine comme vous le souhaitez.

Des os, des structures d’accroche, votre imagination…

Transgresser, créer, s’affranchir !

Objectifs

L’apport de ce dispositif est autant pour le public que pour le musée.

Pour le public, l’idée est de céder à la tentation et de passer de spectateur à acteur, de chambouler les règles et conventions des musées.

L’élément d’exposition est désacralisé, mais dans un cadre précis. Un cadre, certes, proche en apparence des vitrines voisines, mais au ton différent, afin de permettre une autre perception des autres vitrines.

Lors de sa manipulation, l’usager effectue une mise en vitrine, procède à des choix, s’applique, essaie de représenter/se représenter quelque chose de la même manière que le fait un expographe.

Ce jeu de rôle lui permet d’avoir une autre perception de la constitution des vitrines, des collections, des espaces.

Et c’est en cela que le musée est gagnant : lorsque le public n’est pas juste dans l’observation mais qu’il s’interroge ce qu’il est en train de voir, la façon dont les choses sont présentées, il bénéficie d’une meilleure perception de ce qui lui est offert à voir.

Outils et techniques

Fabrication d’équipements d’exposition : menuiserie, lumières.

Captation image : caméra/appareil photo (prise de photos à intervalle régulier pour avoir une trace des créations et « décréations »).

L'équipe

Contenus : Marnix BONNIKE

Graphisme : Anaïs DEFÉVER

Codage : Clara ERPICUM

Maker : Margot DELOBELLE

Communication : Benjamin MASSART

Médiation : Nelly ALLARD

Facilitation : Camille GOI