Tire-toi une bûche! Assieds-toi dans l’Histoire

Ressentir l'Histoire du Québec sans la voir... Un parcours sonore, tactile et olfactif destiné au public non-voyant.

Scénario utilisateur

OBJECTIFS

  • Faire ressentir l’Histoire du Québec dans l’exposition Le Temps des Québécois à travers les autres sens que la vue.
  • Positionner le MCQ comme une institution répondant aux besoins des publics spécifiques. L’expérience est conçue à un public non-voyant et s’ajoute à un dispositif d’interprétation destiné aux malentendants.
  • Offrir un parcours immersif qui peut aussi être utilisé par les visiteurs voyants.

APPROCHE VISITEUR

L’approche est multi-sensorielle : le toucher, l’ouïe et l’odorat sont mis à profit pour faire ressentir l’Histoire. Une signalétique adaptée répond aux besoins aux besoins spécifiques de la clientèle visée; le marquage au sol permet de se repérer dans l’espace et l’éclairage ciblé identifie les îlots multi-sensoriels.

esquisse_chaise

APPROCHE ARTISTIQUE

L’approche artistique de Tire-toi une bûche! Assieds-toi dans l’Histoire, se décline autour :

– D’une identité visuelle simple (destinée aux accompagnateurs voyants) :

signature_vecto

  • Utilisation du graphisme des veinures de bois – couleur neutre : blanc pur.
  • Reproduire les chaises de collection en mode copie identique moderne (matériaux semblable pour l’expérience tactile et sensible).
  • Mobilier invitant, facilement identifiable peint blanc.

maquette_poste 1

– D’une signalétique lumière forte et adaptée :

  • Lumière forte ciblée sur les îlots – signalétique de bande rugueuse au sol.

– D’un fil rouge virtuel sonore et adapté :

  • L’utilisateur est guidé par différentes strates de contenu sonores.
  • Le contenu ambiant et historique se diffuse par un dispositif ambiant, dirigé.

SCÉNARIO D’USAGE

photo-6

  • À l’entrée de l’exposition, un panneau d’introduction en braille permet de comprendre le concept du parcours de visite. Sur le même panneau, les stations d’interprétations sont illustrées par une représentation en relief de chaque chaise. Au seuil de l’exposition, une première bande sonore reprend ces mêmes explications pour les personnes ne lisant pas le braille.
  • En avançant dans la salle d’exposition, le visiteur déclenche des capteurs qui associent les différentes trames sonores à son déplacement.
  • Au sol, des bandes rugueuses entourent chaque reproduction de chaise. L’éclairage supplémentaire permet aussi de repérer les chaises-stations d’interprétation. Le visiteur comprend donc qu’il peut y prendre place.
  • Une fois assis, le visiteur sent l’odeur particulière associée à la chaise. Une nouvelle trame sonore de narration démarre et incite le visiteur à toucher la chaise reproduite.
  • Une fois la narration terminée, il peut se diriger vers l’îlot suivant.

Objectifs

DÉFI

Imaginer un dispositif d’interprétation qui puisse rendre accessible au public non-voyant l’exposition Le Temps des Québécois.

CONCEPT

– Parcours transhistorique :

photo_chaise_nouvellefrance

Fauteuil
17ième siècle
Collection du Musée de la civilisation

  • L’exposition Le Temps des Québécois comprend plusieurs centaines d’artefacts dont de nombreux éléments de mobilier. Pour assurer une continuité de la visite, nous avons choisi les chaises comme fil conducteur. Nous proposons d’installer la reproduction de cinq chaises emblématiques qui marquent les périodes charnières dans l’Histoire du Québec (Nouvelle-France, Cohabitation, Confédération, Spiritualité, Modernité) et par lesquelles nous pouvons évoquer les différents contextes, sphères économiques, activités sociales et personnages historiques.

photo-15

  • Nous proposons d’enlever les modules sonores actuels de l’exposition, qui ne sont pas accessibles aux personnes non-voyantes (besoin de lire pour sélectionner les extraits), pour installer à leur place nos reproductions de chaises.

photo-12

– Traduire l’Histoire par les sens :

  • Le toucher : les visiteurs sont invités à s’assoir sur les chaises reproduites et donc d’être en contact direct avec la collection.
  • L’ouïe : chaque chaise correspond à une période historique. Cette période est évoquée par une trame sonore ambiante, donnant à entendre l’activité humaine du lieu et du temps. Lorsque le visiteur s’assoit sur la chaise, une capsule sonore démarre. Cette capsule est narrative et introduit pour chaque chaise un nouveau personnage. Ce personnage donne des informations sur sa vie, son environnement et la chaise qui lui est associée.
  • L’odorat : une odeur est associée à chaque chaise, pour ajouter une dimension supplémentaire à l’environnement spatio-temporel.

– Signalétique adaptée :

  • Panneau d’introduction en braille et introduction du parcours par une narration
  • Éclairage supplémentaire au-dessus de chaque reproduction de chaise
  • Signalétique texturée au sol permettant de guider le visiteur dans l’espace en repérant les stations-chaises et en les liant entre elles
photo-13

Signalétique texturée au sol

  • Un pictogramme « personne non-voyante » est placé le long des bandes texturées au sol, permettant aux accompagnateurs des visiteurs non-voyants de repérer le parcours spécifique
  • Un pictogramme « bûche » est ajouté aux cartels des chaises reproduites grandeur nature, afin que les visiteurs puissent faire le lien entre l’objet de collection et sa reproduction.

MODE D’EMPLOI

Panneau d'introduction

Panneau d’introduction

photo-20

Reproduction 3D (impression 3D) d’une des chaises de l’exposition

À l’entrée de l’exposition, un panneau d’introduction (et sa version en braille) permet de comprendre le concept du parcours de visite. Sur le même panneau, les stations d’interprétation du parcours sont illustrées par une représentation en 3D miniature de chaque chaise qu’il est possible de toucher. De plus, une première capsule sonore reprend ces mêmes explications pour les personnes ne lisant pas le braille. L’ensemble de la zone d’introduction baigne dans une ambiance sonore évocatrice de l’hiver québécois.

En avançant dans la salle d’exposition, guidé par les bandes rugueuses au sol,  le visiteur découvre une nouvelle trame sonore correspondant à la première zone historique du parcours, soit la Nouvelle-France.

Toujours au sol, des bandes rugueuses entourent la reproduction de la chaise reproduite correspondant a cette période. L’éclairage supplémentaire permet aussi de repérer la chaise-station d’interprétation. Le visiteur comprend donc qu’il peut y prendre place.

Une fois assis, le visiteur sent l’odeur particulière associée à la chaise: exemple, sur la bûche dans la section d’introduction, l’odeur de forêt; sur le fauteuil Nouvelle France, la cire d’abeille.

En s’asseyant sur la chaise, le visiteur déclenche une nouvelle trame sonore de narration qui l’incite à toucher la chaise. La narration introduit un personnage historique réel ou fictif, ancien propriétaire de la chaise.

SOURCES GRAPHIQUES

Fichiers complets fournis sur support numérique.

RÉALISATION SONORE

Les trames sonores d’atmosphère ont été conçues en fonction des objets et des thèmes présentés dans les zones correspondantes de l’exposition.

Ainsi, la trame sonore correspondant à la Nouvelle-France est inspirée des objets exposés :

  • La maquette de l’habitation de Champlain, la pioche, la hache, les girouettes de clocher… sont traduits pas des sons évoquant les activités du village, de la construction correspondant à l’agrandissement de la colonie
  • Les accessoires de maison, le berceau, le séran… sont traduits par des sons évoquant l’intérieur de la maison de notre personnage historique qui s’exprime dans la narration

Une fois la narration terminée, le visiteur peut se diriger vers l’îlot suivant et se plonger dans une autre ambiance.

Outils et techniques

ÉCLAIRAGE

  • 5 spots placés au-dessus des chaises et des panneaux

AUDIO-VISUEL

  • 3 – 4 haut-parleurs (mini dirigeables)
  • 1 ou 2 haut-parleurs douche sonore (gros cône suspendu)
  • Détecteur de présence pour faire jouer la bande sonore
  • Clips sonores pour ambiance

SIGNALÉTIQUE

  • Ruban adhésif antidérapant Safety-Walk de 3M
  • Vinyle adhésif
  • MDF pour panneau pour cacher le dispositif sonore déjà existant
  • Plastique cannelé Coroplast pour le panneau d’introduction

TEXTE

  • Panneau d’introduction, traduit en braille
  • Narration pour l’audio

MOBILIER

  • Chaise reproduite (prototype réalisé en mousse et contreplaqué)
  • Carton-mousse
  • Buche de bois
  • Vinyle adhésif

Expérience

L'équipe

De gauche à droite
  • Julie Guinard – Contenu
  • Anny Guindon Varvarikos – Médiation
  • Marie-Claude Baillargeon – Fabrication
  • Brigitte Campeau – Communication
  • Maryse Morin – Facilitateur
  • Coline Niess – Musée de la civilisation
  • Mathieu Frenette – Codage
  • Roxanne Huard – Graphisme